Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 00:36

7132463819_6a06f6eb66_z.jpg

 

Ce mardi 1er mai, j'ai eu le plaisir d'assister au grand rassemblement autour de Nicolas Sarkozy sur la Place du Trocadéro à Paris. De nombreux vosgiens avaient fait le déplacement pour soutenir notre candidat à 3 jours de la fin de la campagne officielle. Les centristes représentés par Jean Christophe Lagarde (Nouveau Centre) et François Zocchetto (Président du groupe centriste au Sénat)  ont affirmé leur soutien à Nicolas Sarkozy. Ce dernier avait soutenu François Bayrou au 1er tour. Cette annonce laisse présager une probable décision imminente du Modem en faveur de Nicolas Sarkozy.

 

Jean François Copé à ensuite recardé la gauche : "La seule obsession de la gauche est de faire tomber Nicolas Sarkozy (...) on ne gagne pas une élection sur la haine". Revenant sur l'affaire du dîner avec DSK, il a annoncé : "la gauche morale à déposé le bilan (...) Plus jamais ils ne pourront nous donner de leçon de morale !"

 

François Fillon a continué en rappelant quelques principes fondamentaux : "il faut créer des richesses avant de les redistribuer". Voilà une phrase que j'aime rappeler lorsque l'on me demande pourquoi je suis de droite ! Il a aussi parlé du travail : "ce n'est pas un gâteau que l'on partage : plus on travaille, plus on crée de la croissance, et plus on crée de l'emploi".

 

nicolas-sarkozy-place-du-trocadero.jpgNicolas Sarkozy est intervenu à 15h30. Il a dénoncé une vérité : "aujourd'hui, les partis politiques n'ont pas défilé pour défendre le travail. Ils ont défilé contre nous !" Avant d'annoncer sa conception du nouveau modèle social français, il a appelé les syndicats à défendre les travailleurs plutôt que de faire de la politique. En quelques mots, le nouveau modèle social français selon Nicolas Sarkozy, c'est plus de souplesse pour les entreprises lorsque le carnet de commandes et momentanément plein, c'est la constitution d'un patrimoine en récompense de son travail, c'est la protection des frontières pour affirmer la puissance de la France dans le monde,...

Nicolas Sarkozy a ensuite clairement annoncé le défi des années futures : "baisser les charges aux entreprises pour augmenter les salaires".

 

Bien entendu, Nicolas Sarkozy a défendu sa vision du travail pendant près d'une heure devant un public conquis. Le faible écart entre Sarkozy et Hollande  au 1er tour ainsi que les sondages ont motivé les troupes. 


Oui, après ce rassemblement exceptionnel autour de Nicolas Sarkozy, j'y crois encore !

 

photo.JPG

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Allez à dimanche pour la grande défaite historique du sarkozysme, on verra bien la tête dépitée que vous ferez Arnaud Cossin hahahahaha !!!


Il va avoir du bruit !
Répondre
T

"Les centristes représentés par Jean Christophe Lagarde (Nouveau Centre) et François Zocchetto (Président
du groupe centriste au Sénat)  ont affirmé leur soutien à Nicolas Sarkozy. Ce dernier avait soutenu François Bayrou au 1er tour. Cette annonce laisse présager une probable décision imminente
du Modem en faveur de Nicolas Sarkozy."


Y'a pas à dire, vous avez du "pif" politique.
Répondre
C

Arrêtez avec cette Corrèze qui a été ravagée uniquement par la droite jusqu'en 2009 où la dette est passée à 300€/habitant uniquement grâce à l'UMP Hollande n'a fait que stabiliser l'encours de
la dette. J'aime beaucoup cette aptitude à aller chercher dans l'histoire les éléments qui vous plaisent en oubliant votre responsabilité, c'est particulièrement petit, et mesquin, comme votre
président. Le débat d'hier a été nul et un usage qui veut que le premier qui dégaine soit "mort" se vérifie. http://md0.libe.com/api/libe/v2/paperpage/179572/?size=x500&format=jpg 


On sentait bien votre président beaucoup plus agressif avec Hollande qu'il ne l'a été avec Ségolène Royal et votre président a sorti tellement d'âneries, balance commerciale de la france par
exemple déficitaire en 2000/01 (mais ce n'est qu'un exemple loin d'être unique) qu'il était impossible de rester sans répondre.


Ainsi, votre président a permis d'éviter les sujets de société qui fâchent et qu'il ne maîtrise pas, l'homoparentalité, l'euthanasie, la dénonciation par les médecins aux parents des jeunes
filles mineures qui viendraient consulter, etc...


Votre président a lui même très bien résumer ses idées par sa déclaration à la fin, "je veux parler aux électeurs du front national"


Or ces électeurs là qui ont été siphonés par votre président aux dernières élections sont particulièrement déçus des fausses promesses de 2007 et pour beaucoup ils se trouvent être déçus, ils
n'attendent pas des promesses, mais des actes, on obtient pas plus de sécurité en supprimant des postes de policiers, ni plus de santé et d'éducation en supprimant des postes d'enseignants, tant
d'éléments qui contribuent aux bien être des populations.


Votre président dénonce les largesses du système social français, n'est ce pas ce "bouclier social qui a permis d'amortir la chutte du pouvoir d'achat et l'augmentation du chômage ?" Qu'a fait
votre président pour protéger les français, d'autre qu'arrêter la casse sociale du pays qu'il envisage visiblement de reprendre au moment d'une hypthétique reprise ?


Votre président dénonce la fraude sociale ? Quid de la fraude fiscale de ses amis...


Vous pouvez dénoncer les RMistes qui gagnent "largement" et environ 450 € par mois mais que penser des amis de votre président et de la majorité qui reçoivent parfois des chèques du fisc de
plusieurs millions d'euros par an juste pour ne pas qu'ils partent à l'étranger ? Si ce n'est pas de l'assistanat, je veux bien manger mon chapeau...


La réalité est que votre président a choisi de s'attaquer au plus faibles,


La réalité est que votre président a choisi de diviser pour mieux diriger...


Alors effectivement, Hollande, Joly, Mélanchon ne font peut être pas rêver, mais peut être peut on espérer qu'ils ne soient que plus exemplaires, plus justes et plus intègres que votre président
ne l'a été pendant ce dernier quinquennat.


Gauche ou droite, Marine Le Pen a raison sur un point, les deux partis majoritaires ont les mêmes objectifs, ce qui diffère, ce sont les moyens d'y arriver, les uns croient à la minorité la plus
riche de france, les autres croient en leurs population.
Répondre
T

Oui, en comptant les touristes, les habitants des immeubles des rues adjacentes et leurs employé(e)s de maison, les gens qui travaillent dans les magasins du secteur, les gens qui attendent au
métro Trocadéro, les statues du palais de Chaillot, et même la statue du Maréchal Foch sur son cheval,on peut facilement arriver à 200 000.
Répondre
A

Tout à fait possible dans vos rêves !!


Vous n'avez pas peur de raconter des sornettes.


Comment voulez-vous que les citoyens vous croient ?
Répondre