Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 08:01

la-centrale-nucleaire-de-fessenheim-photo-d-archives-darek-.jpg

 

Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy se rend à Fessenheim (68). De nombreux « anti-nucléaires » militent pour une fermeture des centrales en France avec une priorité sur Fessenheim. Le déplacement du Chef de l’Etat est l’occasion pour moi, de vous expliquer mon avis sur le sujet.


Si Fessenheim est la plus ancienne centrale Française, en revanche, elle n’est pas la plus ancienne du monde. Sa modernisation est permanente et elle n’émet pas de CO2. Elle développe 70% des besoins en ressource de la région Alsace et représente :

- 700 emplois EDF,

- 200 prestataires permanents,

- 43 embauches en 2011,

- 100 millions d’euros de commande par an à des entreprises externes,

- 60 millions d’impôts et taxes.

 

La centrale de Fessenheim a donc un rôle économique déterminant au sein du territoire Alsacien.

 

Les « anti-Fessenheim » jouent sur l’obsolescence de la centrale. Or, entre 2000 et 2011, ce ne sont pas moins de 380 millions d’euros qui ont été investi pour la rénovation du site. Ce n’est pas parce qu’une maison est ancienne, qu’il faut la détruire !

 

Certains demandent le remplacement de Fessenheim par des énergies renouvelables. Sur le très long terme, on peux l’imaginer… mais aujourd’hui il faudrait implanter 2300 éoliennes de 2Mw chacune ou alors 100 millions de mètre carré (soit 100 km2) de panneaux photovoltaïques pour la remplacer. Sans compter sur le démantèlement (20 ans pour chaque réacteur),  l’investissement serait colossal lorsque l’on sait que l’énergie nucléaire est la moins chère du marché.

 

L’agence de sûreté nucléaire a validé en juillet 2011 l’autorisation d’exploiter l’unité 1 de Fessenheim pour 10 ans de plus, et l’aptitude des deux réacteurs de poursuivre la production. Voilà de nombreux arguments qui prouvent que Fessenheim a encore sa place dans le parc nucléaire français. Elle constitue une véritable « référence » et cela dérange…  c’est certainement la raison pour laquelle elle est la cible N°1 de toutes les attaques !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Comme l'a dit notre très cher président,grand spécialiste du nucléaire : "Tant que ça marche, c'est bon !"

Pitoyable....
Répondre
V
« Le nucléaire est un pari perdant »
Stéphane Hessel, diplomate, ambassadeur et ancien résistant français, exprime ici sa position, peu connue, sur le nucléaire.

http://www.dna.fr/politique/2012/02/17/le-nucleaire-est-un-pari-perdant
Répondre
F
Bon après, c'est vrai si un accident nucléaire impactait fessenheim, il n'y aurait que 50 millions de personnes impactées dans un rayon de 300KM, alors que Cattenom en compterait 80 millions, vous
avez raison, fessenheim est moins dangereuse que cattenom...
Répondre
F
L'histoire a quand même prouvé que les pouvoirs publics français étaient capable des pires mensonges en matière de nucléaire avec tchernobyle, alors votre SOUPE, vous pouvez vous la garder !
http://www.greenpeace.fr/nucleaire/ppi/
Répondre
F
En plus de faire un stupide copier-coller, monsieur Cossin ne sait pas lire, "éléments de langage", ne concerne pas obligatoirement et uniquement des chiffres mais une soupe moult fois
réchauffée... des propos mensongers et tronqués... L'alternative au nucléaire se résume en trois mots, sobriété, efficacité et renouvelable, et quand on parle de transition cela se déroule sur
plusieurs décennies, et non du jour au lendemain comme vous voulez le laisser croire. pour en savoir plus :

http://www.negawatt.org/telechargement/SnW11//Scenario_negaWatt_2011-Dossier_de_synthese-v20111017.pdf

http://www.greenpeace.org/france/fr/campagnes/nucleaire/

Et qu'on aille pas me dire que Greenpeace est une association de gauchistes !!!

Ni même négawatt d'ailleurs
Répondre