Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 16:15

Capture-d-ecran-2011-10-18-a-14.28.20.png

Depuis dimanche, le Parti Socialiste peut se féliciter d’avoir choisi son candidat pour la prochaine élection présidentielle.  Evidemment, je ne fais pas partie du panel d’électeurs mais il faut avouer que la « Primaire » a remporté un vif succès. Habitant juste en face de l’un des bureaux de vote vosgiens, j’ai pu me rendre compte « en direct » du niveau de participation. L’organisation d ‘un tel scrutin a été largement critiqué et personnellement, je m’oppose à une primaire au sein de l’UMP en 2017. Pourquoi ? Parce que j’estime que seuls les adhérents à jour de cotisation d’un parti peuvent élire leur candidat. Sinon, à quoi bon adhérer à un parti ? D’autre part, je rejoins Claude Guéant sur le sujet des listes qui permettent de « catégoriser » les électeurs dans une commune.

 

L’élection de François Hollande n’est pas une surprise car le deuxième tour confirme bien souvent le premier. En tête des sondages depuis plusieurs semaines, le plus surprenant est le choix porté sur le nom de François Hollande lui même. En effet, le Député de Corrèze n’a jamais occupé de poste ministériel et ne possède aucune expérience en  matière de politique internationale. Pis encore, il est le Président du Conseil général le plus endetté de France ! Pendant les dix années de bons et loyaux services en tant que premier secrétaire du Parti Socialiste, son bilan est très discutable : division de la Gauche, pas de victoire présidentielle,…

 

Aussi, j’appelle les socialistes à garder leur calme. Le PS n’a pas gagné l’élection présidentielle ; Ce qui vient de se produire est un simple évènement interne au sein du parti. Un long chemin attend désormais François Hollande qui devra préserver et croître la dynamique autour de lui pendant 8 mois ! C’est loin d’être acquis...

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

En attendant on peut surtout se demander : pourquoi l'UMP n'a pas organisé de primaires elle aussi ? La réponse est toute simple : le nain aurait perdu haut la main face à tout ses challengers,
pour un président qui culmine à 70% de mécontents dans les sondages, ça l'aurait foutu mal au "candidat naturel de la droite" !


Répondre
F

mieux vaut un enchanteur qu'un vote par défaut qui augmente le déficit du pays de 471 milliards d'euros en seulement 5 ans avec tous les cadeaux qu'il a fait aux familles les plus riches de france.
Si on rapporte cela au nombre d'habitant de notre pays, il a gaspillé au profit de ses amis 7850€ par tête, or, j'en ai pas vu la couleur de ces sous, bien au contraire, mais uniquement pour les
sortir...


Répondre
C

La critique est aisée mais l'art est difficile.
On verra bien si "François L'Enchanteur" peut faire rêver les Français bien longtemps. J'en doute.


Répondre
J

Bonjour Arnaud,

Il n'y a aucune pertinence dans les arguments qui tu avances pour contester la légitimité de François Hollande en temps que candidat.

- expérience ministérielle : tu sais bien que le système institutionnel, sous la Ve République, est celui des partis. Qu'on le veuille ou non (car, au fond, ce n'est pas très démocratique), le
dirigeant du parti politique majoritaire fait officieusement partie de l'équipe gouvernementale élargie. Quasiment un vice-premier ministre ...

Et puis, on peut devenir président sans avoir été ministre. Obama n'a fait partie d'aucun gouvernement avant 2008.

-expérience internationale : Le président actuel n'avait guère plus d'expérience internationale en 2006. Rappelle-toi l'épisode de la photo avec G. Bush prise entre deux portes. Depuis, il est
certes devenu un acteur sur la scène internationale ... mais en temps que président français.
Pour le reste, l'international reste un des échecs majeurs du quinquennat : la France de Sarkozy s'est humiliée face à la Chine, face à la Russie, et est complètement passé à côté de la nature
dictatoriale de plusieurs régimes nord-africains. Sans parler de la persistance de la Françafrique.

Il faudra trouver d'autres arguments.


Répondre
F

PAS BESOIN DE PRIMAIRES A L UMP, A L UMP LES ELECTEURS ONT LES CATEGORISE DèS LA MATERNELLE !!!


Répondre