Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 00:11

P1130237.JPG

Vendredi 24 Février, François FILLON visitait deux entreprises vosgiennes avant de prononcer un discours à Raon l’Etape. Les parlementaires vosgiens étaient tous présents et j’ai eu la chance d’y participer.


Pendant une demi-heure, le premier ministre a défendu la place des PME au sein des territoires. « Il n’y aura pas de retour à l’âge d’or à l’issue de cette crise », « les réalités ne sont ni de droite, ni de gauche » a prévenu François Fillon. C’est la raison pour laquelle l’Etat n’a cessé de soutenir les entreprises depuis l’élection de Nicolas Sarkozy. Résultat : 2 millions d’entreprises ont été crées depuis 2007. Parmi elles, 16.000 entreprises utilisent le « crédit impôt-recherche » et 80% sont des PME. Le régime fiscal a été allégé pour les entreprises innovantes et cette « niche » doit être préservée car elle est « utile pour le pays ».  Parmi les autres mesures importantes du quinquennat, François Fillon a cité :


- la création d’Oséo qui sera complétée par une nouvelle banque de soutien aux industries. Elle générera « 12 milliards de prêts pour les entreprises industrielles ».

- la réforme de la taxe professionnelle qui pénalisait les investissements et qui est remplacée par une taxe foncière. Cette mesure a fortement réduit le coût de production des entreprises.


P1130225.JPGLa compétitivité des entreprises est devenue la priorité du gouvernement et le 1er Ministre a indiqué que l’objectif devait porter sur l’harmonisation des coûts de production entre les pays de la zone « euro » pour contrer les délocalisations dans les pays de l’Est.


De plus, l’emploi des jeunes fera l’objet de mesures incitatives. Pour parvenir à des résultats rapides, l’apprentissage sera « boosté » en instaurant le dispositif « 0 » charge pour chaque entreprise qui embauchera un apprenti.  


Enfin, le Député de la 2ème circonscription a été félicité pour la loi « Cherpion » qui offre un accès privilégié à la formation professionnelle chez les jeunes. 

Partager cet article
Repost0

commentaires