Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 00:14

Hollande_dubitatif_tele_604.jpgComme vous le savez, je ne soutiens pas François Hollande. Non pas parce que je suis à l’UMP… Ceux qui me côtoient connaissent mon ouverture d’esprit. Même si depuis 2007, je ne me suis jamais posé de question quant à mon appartenance politique, cette campagne me conforte bien dans mon choix. Nicolas Sarkozy demande 3 débats … Hollande les refuse. Pourquoi ? Sans doute par anti-sarkozysme ! Pourtant l’organisation de 3 débats pendant les « Primaires socialistes » ne l’avait pas dérangé… Allez comprendre !

 

Aussi, il y a quelques jours, François Hollande et Jean Luc Mélanchon ont offert un autre joli spectacle à la France entière. Alors que ce dernier critiquait son ancien camarade de « capitaine de pédalo », le candidat du Front de Gauche a appelé à voter pour lui « sans négociation » afin de battre « Nicolas Sarkozy ». Et dire que pendant 5 ans, la gauche s’est permise de donner des leçons de morale : on croit rêver !

 

Ce n’est pas tout. J’ai lu le projet présidentiel de François Hollande. Je me suis arrêté au premier point : « je créerai une Banque publique d’investissement » (…) je favoriserai le développement des PME (…). ». Les premières lignes du projet sont une véritable arnaque ! En effet, cette banque existe déjà : elle s’appelle OSEO et c’est une idée de Nicolas Sarkozy.

En allant plus loin, je découvre qu’il souhaite ouvrir « le droit au mariage et à l’adoption des couples homosexuels » (Proposition N°31). Je m’y oppose car ce n’est pas la définition que je me fais de la famille. Je considère qu’un enfant a besoin de repères et donc d’un père et d’une mère.

Le point N° 36 est sans doute celui qui a suscité de plus de polémiques : « je créerai en cinq ans 60.000 postes supplémentaires dans l’éducation ». Alors que Nicolas Sarkozy préconise l’accompagnement des élèves après les cours, François Hollande préfère embaucher massivement et préfère la quantité à la qualité…

François Hollande, c’est également la fermeture de la centrale de Fessenheim (point N° 41)  mais lui, il n’ira pas voir les salariés d’EDF pour leur dire… Pris au piège de l’accord avec les Verts, Monsieur Hollande ne peut plus reculer…

Le point N° 50 est aussi à la mode : « j’accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers ». J’y suis hostile car je crois que le droit de vote est indissociable de la nationalité.

 

Bref,

François Hollande, c’est le retour aux années Mitterrand,

François Hollande, c’est « tout sauf Sarkozy »

François Hollande, c’est moins de clarté, et davantage de mensonges

François Hollande, c’est moins de courage et plus d’inégalités

François Hollande, c’est plus de dette, et plus d’impôts !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

quel conservatisme ! avec la droite c'est l'assurance d'avoir toujours un siécle de retard! Heureusement que des grands hommes de gauche ont parfois fait avancé les choses...Sans eux les femmes
ne voteraient toujours pas, l'esclavage ne serait pas aboli et la guillotine tronerait sur chaque place de village
Répondre
T

François Hollande, c'est plus de dette ?
Faire plus de dette que Nicolas Sarkozy, c'est difficile !
La dette de l'Etat a quasiment doublé en 10 ans de pouvoir UMP. 
Répondre
C

DEZE, La question ne se pose pas, l'UMP est un parti d'à prioris.


Un parti d'à priori qui se gargarisent avec des faits de guerre pour justifier la présence de tels ou tels événements et qui oublient pourtant la signification historique de la fête du travail
quand cette violence concerne la fête du travail (fallait que je la place désolé mais je viens d'entendre sarkozy à la radio et il m'ennerve lui aussi) DIeu seul sait que je ne suis pas un rouge,
mais j'aime vraiment pas du tout sa façon de faire, tourner l'histoire aussi ostenssiblement en sa faveur c'est pitoyable... 


Pas rouge, je vire entre le rose et le vert et je vais malgré tout travailler aujourd'hui, non pas pour mon entreprise, pour moi un peu, c'est vrai, mais surtout pour le public, car je suis un de
ces nantis privilégiés que combat farouchement l'UMP et Nicolas Sarkozy. A l'heure d'aujourd'hui, je ne me demande même pas s'il est utile d'aller travailler, j'y vais car je sais, je suis
intimement convaincu que je suis utile à la collectivité.


Travaillerai-je de la même façon lorsque l'utilité versera dans le profit, je n'en suis pas convaincu. Je n'ai rien contre le fait d'entreprendre, je respecte profondément les petits patrons,
ceux qui s'investissent financièrement, physiquement et moralement. A contrario, je combats les gestionnaires de grandes de très grandes entreprises, qui eux ne travaillent pas et qui pourtant
encaissent, s'enrichissent, s'engraissent grâces aux cadeaux sarkozystes alors que les petites entreprises justement crèvent...


Le gestionnaire, l'actionnaire fait des coups financiers pendant que le salariés reçoit des coups au travail, fussent-ils moraux ou psychologiques... Beaucoup de suicides dans les entreprises, je
n'en ai encore pas vu de boursicoteurs ou de grands patrons... peut on m'expliquer pourquoi ?
Répondre
D

Monsieur,


partisant de droite, engagé en faveur de Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle, engagé associatif, membre du partis radical, et, au passage, homosexuel.


Je reviens uniquement sur votre commentaire sur l'homoparentalité qui aurait pu être absent de ce post, je ne pense pas qu'il redore le blason de notre président mais plutot qu'il noircit
énormément le votre.


Plusieurs questions me viennent à l'esprit :


- Pensez-vous vraiment que votre argument soit un plus lors de l'élection présidentielle ??


- Connaissez-vous personnellement beaucoup d'homosexuel pour avoir ce type de remarque ?


- Connaissez-vous beaucoup d'enfant élevé par un couple homoparental ?


- Sur quelles études vous appuyez-vous ? ou alors est-ce un jugement de valeur, de VOS valeurs, et donc dans ce cas, dénué de toute raison (car le gouvernement d'un pays se fait sur la raison et
non la passion...). Au regard de quoi estimez-vous qu'un couple homoparental soit "moins bon" qu'un couple hétéroparental ?


- que proposez-vous pour encadrer les couples homosexuels existants ainsi que les dizaine de milliers d'enfants qui sont élevés par 2 pères ou par 2 mères ?


- Bref, sur quels arguments vous basez vous ? sur quoi ?


A cela j'aimerai bien une réponse, circonstanciée et développée. Dans le cas contraire, je crains qu'il s'agisse là juste d'a priori, et cela ne fait hélas pas honneur à la fonction qu'est la
votre, cela ne fait pas honneur à l'UMP, bien au contraire, cela ne fait pas honneur à notre président, cela vous fait honte et devrait vous conduire à la réflexion.


 


Cordialement
Répondre
D

Une seule lueur d'espoir pour Sarkozy ! Il aura ses trois débats : Un avec le juge Gentil, un avec le juge de Loire et un avec le juge Van
Ruymbeke ! Ses affaires reprennent !
Répondre