Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 23:40

image_74034717.jpgAu lendemain du premier tour des élections législatives, mes sentiments sont partagés. Aucun candidat vosgien n’a été élu dimanche dernier contrairement à 2007. Cette élection confirme donc la tendance des présidentielles : il n’y a pas de vague rose ! Il n’y a pas non plus de triangulaire dans notre département ; il n’y a que des duels « droite – gauche ». Dans les faits, cela se traduit par une reconnaissance du bilan des députés sortants tant sur le plan local que national. C’est encourageant pour notre mouvement politique dans les Vosges.


Dans la première circonscription, Michel Heinrich est largement en tête devant François Xavier Huguenot. La gauche a payé les frais de sa division. Sur Vosges TV, Gilles Bilot (EEEV soutenu par le PS) a déploré le fait que le candidat dissident socialiste « roule à droite et soutient le politique de Christian Poncelet ». Décidément, le Parti Socialiste Vosgien a du souci à se faire pendant encore quelques années ! Quant à Vincent Géhin (Front de Gauche), il n’a pas fait un score digne de sa campagne. Dans une semaine, Michel Heinrich devrait donc être élu sans aucune difficulté.


Dans la deuxième circonscription, le score réalisé par Gérard Cherpion est décevant. Il a travaillé avec passion et pragmatisme en proposant une loi qui porte son nom en faveur de l’apprentissage. Jack Lang est en tête alors qu’il n’a aucun bilan et s’est contenté de serrer des mains tout le long de la campagne… J’espère que les électeurs ne seront pas dupes et sauront reconnaître le travail et le sérieux d’un candidat qui a fait ses preuves.


Ma plus grosse surprise réside dans la troisième circonscription. François Vannson n’a pas à rougir de son score mais sa concurrente Elise Calais réalise un pourcentage au delà de ce que j’aurais imaginé. Pour être tout à fait objectif, je pense que la candidate socialiste est une jeune « espoir » de la politique. Elle présente bien, elle parle bien, mais cela ne suffira pas cette année. Son heure n’est pas encore arrivée ! Il faut avouer que François Vannson bénéficie d’une cote de popularité importante sur les secteurs de Remiremont et de la montagne : son talent n’est plus à démontrer.


Enfin, sur la quatrième circonscription, je suis déçu que Jean Jacques Gaultier et Christian Franqueville soient au coude à coude. J’espérais un écart plus important. Le député sortant a mené une belle campagne de terrain en expliquant son bilan tant sur le plan local que national. Tout est encore jouable dimanche prochain et je resterai mobilisé pour que nos 4 députés soient reconduits au Palais Bourbon le 17 juin prochain !

Partager cet article
Repost0

commentaires

T

Hourra ! Arnaud Cossin est revenu pour nous livrer une analyse politique bling-bling en or massif.
A ses yeux, les quatre candidats UMP sont tellement géniaux qu'ils devraient être élus dès le 1er jour et encore, avec 60 % des voix... voire plus !
Dans le monde merveilleux de Mister Cossin, les députés UMP travaillent tellement bien que les Vosges se portent vraiment bien, le chômage est au plus bas, les licenciements et délocalisations
n'existent quasiment pas, il n'y a quasiment pas de pauvreté et d'insécurité... Ce n'est pas les bisounours, c'est les bisounoump !!
Répondre