Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 00:20

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpeg

 

Il y a une semaine, Nicolas Sarkozy annonçait – ou plutôt « confirmait » - sa candidature à l’élection présidentielle. Depuis, il est intéressant de constater que le paysage politique a changé.


Le « Président – candidat » est incontestablement mis en avant dans les médias après les meetings d’Annecy et Marseille. La combativité et la crédibilité de Nicolas Sarkozy commencent à être reconnues : sa cote de popularité vient de faire un bond de 8%. Un sondage publié ce jour démontre un resserrement d’étau entre François Hollande (28%) et Nicolas Sarkozy (27%) au premier tour. Aussi, je me réjouis de voir les candidatures de Christine Boutin et Hervé Morin abandonnées. Il ne restera qu’au Parti Radical Valoisien de Jean-Louis Borloo de confirmer le rassemblement autour du candidat de l’UMP (congrès du Parti Radical prévu le 10 mars).


Dans cette perspective, je crois que le croisement des courbes est proche et il n’est pas impossible de voir le Président battre le candidat socialiste dans les prochains jours dans les sondages (peut-être la semaine prochaine ?).

En attendant, l’entrée en campagne du président sortant m’enthousiasme beaucoup… et je crois savoir que le meilleur est à venir !  

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Il pilote tellement bien l'avion que le montant de la dette de la France, grâce à l'UMP, atteint des niveaux stratosphériques ! La situation grecque est en ligne de mire avec la gouvernance Sarko.
En Grèce, ils n'ont qu'à faire payer un peu d'impôts à leurs armateurs et la situation ira déjà beaucoup mieux. Mais c'est comme souvent, l'argent est plus facile à trouver dans la poche des
pauvres !! Au fait, comment dit-on Fouquet's en grec ?
Répondre
G
C'est pas avec des commentaires comme ceux que je viens de lire qu'on va relever le niveau du débat. Je rentre d'un séjour en Grèce pour raisons professionnelles et bien je peux vous dire
qu'heureusement qu'en 5 ans nous avons eu un Président qui pilote l'avion !
Répondre
A
5 ans que le président sortant promet de s'attaquer aux retraites chapeaux et aux parachutes dorés, sans rien faire sur le sujet... à part faire cadeau de la présidence d'EDF au patron de Veolia...
Répondre
S
Salut Nono,

Ok ton candidat est en campagne mais ce que je trouve impressionnant chez lui hier soir par exemple, c'est que nous pourrions croire que nous sommes en 2007.
Que ce monde libéralisto-fiancier, va se transformer en un fabuleux monde des Bisounours où retraites chapeaux, stocks options, magouilleS en tout genre auprès des grands CA, et j'en passe,
n'existeront plus s'il repart pour 5 ans.
POURQUOI N'A-T-IL ALORS RIEN FAIT AVANT ???
Répondre
S
Pas de doute, le capitaine Sarko tient bon la barre et emmènera le navire France très loin, à l'image du "pacha" du Costa Concordia !!
Leur objectif : que la croisière UMP continue à s'amuser 5 ans de plus, au frais du contribuable bien entendu. Les Boutin, Nihous & Co ont déjà rejoint cette Arche de Noé des profiteurs,
gamelle à la main...
Répondre