Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 00:18

e06c30f2-3946-11e1-8de3-c656fb506852.jpg

 

Pour être honnête, je n’y croyais pas vraiment lorsque cette nouvelle n’était encore qu’à l’état de rumeur il y a quelques semaines. Et pourtant Jack Lang sera bien le candidat socialiste aux élections législatives qui se dérouleront les 10 et 17 juin prochains dans la 2èmecirconscription des Vosges.

 

J’ai suivi avec beaucoup d’attention la conférence de presse de Christian Pierret samedi dernier. La version donnée par le Maire de Saint Dié des Vosges est complètement ubuesque !

En effet, il semblerait que l’arrivée de Jack Lang dans les Vosges serait le fruit d’un vote des militants socialistes de la circonscription concernée. Pourtant, dimanche matin, on pouvait lire sur le site internet du Nouvel Obs la réaction d’Olivier Boon, secrétaire de section socialiste à Bruyères : 

"FAUX et FAUX !!!!

Je suis militant dans cette circonscription et je suis également secrétaire de section et je peux affirmer qu'aucune élection n'a été faite pour M. LANG. Je viens d'apprendre ce matin dans le journal local que notre candidat élu en décembre était remplacé par M. M LANG. M. PIERRET dit un gros mensonge s'il dit que les militants ont votés pour M. LANG. C'est beau la politique !!
Olivier BOON"


J’ai noté également une "énormité" de Jean Marie Lalandre qui fait savoir son inéligibilité suite à la publication d’une loi datant du 14 avril 2011 et qui interdit les Directeurs Généraux de collectivités de plus de 20.000 habitants à se présenter aux élections. Est-ce un coup de bluff ? En tous cas, je suis convaincu que Jean Marie Lalandre avait pour objectif de chauffer la place pour un autre candidat « éligible ».

 

Suis-je inquiet de la candidature de M. Lang ?

 

Non… pour trois raisons :

 

Tout d’abord, je considère qu’aux yeux des électeurs, Jack Lang ne représente aucunement la déodatie. Il est né en 1939 à Mirecourt, au cœur de la 4ème circonscription. Il n’a jamais vécu dans les Vosges. Ce qui l’intéresse, c’est un siège à l’Assemblée Nationale. A 72 ans, l’intérêt des Vosgiens est une notion qu’il n’a certainement pas intégré… 

 

Ensuite, on savait que la situation du PS dans les Vosges n’était pas très saine. Cette nouvelle ne va pas consoler les militants. En effet, n’y avait t-il pas au sein de la fédération vosgienne, un homme ou une femme capable d’assumer le combat politique ? Tout laisse à supposer que peu de militants socialistes se déplaceront pour tracter, coller les affiches,  bref…. faire la campagne d’un opportuniste.


Enfin, Gérard Cherpion, député UMP sortant est un candidat qui est issu du territoire (Fraize).  C’est un homme de terrain, jeune et populaire. Il est reconnu pour son travail tant au niveau local que national. Je ne doute pas une seule seconde que les électeurs lui renouvelleront sa confiance dans 6 mois.

 

Bien entendu, nous suivrons cette campagne de très près !

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 00:05

... Ce sont les militants du Parti Socialiste Vosgien qui en parlent le mieux !

Extraits lus sur Facebook :

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-11.53.42.png

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-11.54.00.png

Capture-d-ecran-2011-12-05-a-11.54.13.png

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 23:48

Capture d’écran 2011-12-20 à 09.40.03

Depuis quelques jours,  le site du Parti Socialiste annonce la couleur de ses candidats dans les différentes circonscriptions… Qu’ils soient « roses » ou « verts », dans les Vosges, la campagne démarre dans des conditions bien difficiles… En effet, Jean-Marie Lalandre est déjà contesté  sur la 2ème circonscription et le Parti Socialiste vosgien semble vouloir passer outre l’accord national signé avec les Vert dans la 1ère circonscription !  Si l’on en croit les rumeurs, Jean Pierre Moineaux, leader de l’opposition municipale devrait tout de même affronter le Député sortant Michel Heinrich les 10 et 17 juin prochains… 

Partager cet article
Repost0