Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 01:20

SimonM57.jpg

 

Dimanche soir, le Maire de Neufchâteau Simon Leclerc était l’invité de l’émission « M’Politique » sur les ondes virtuelles de la webradio « M’57 ».

Pendant près d’une heure, Simon Leclerc a répondu aux questions de Mélissa Duval sur les sujets locaux et nationaux.

Retrouvez cette émission en cliquant sur le lien suivant : http://www.m57.fr/podcasts/podcasts-m-politique-6/simon-leclerc-dans-m-politique-44.html

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 00:24

200px-David_Douillet.jpgDavid DOUILLET (Député des Yvelines et Secrétaire National de l'UMP en charge de la Pédagogie des réformes) nous fait prochainement l'honneur d'une visite dans les Vosges.

A cette occasion, une réunion publique se déroulera :


samedi 18 septembre 2010 à 18 h 30 à la salle Jean Rostand (Ecole Place Carrière à NEUFCHATEAU) en présence de :


Jean-Jacques GAULTIER
Député de la 4ème Circonscription

Vice-président du Conseil général

et

Simon LECLERC
Maire de NEUFCHATEAU

Responsable des Jeunes populaires des Vosges

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 00:27

C'est encore un beau spectacle que l'opposition municipale de Neufchâteau à offert vendredi soir dans le grand salon de l'hôtel de ville. Pour la dernière réunion de Conseil de l'année, le taux d'absentéisme laissait présager une opposition en retrait et silencieuse; c'est tout le contraire qui s'est passé !

De nombreux points à l'ordre du jour ont suscité une vive réaction de la part de MM. Bouchet et Houselle. Le chef de file de l'opposition M. Drapier s'est montré plus sympathique en s'exprimant toujours avec humour : « Monsieur le Maire, puisque vous ne cessez de me regarder... je vais vous le dire : j'vous adore ! » ou encore « restons zen, soyons cool, on s'la fait fun ! ». Entre « mauvaise foi » et « zen attitude », pas facile de trouver l'harmonie de l'opposition néocastrienne...

 

Depuis la campagne, Simon Leclerc avait déjà fait part de sa volonté de désenclaver la ville en créant une liaison entre Neufchâteau et l'autoroute. Située à proximité de l'A31 dans un axe dynamique au flux surchargé, il est certain que la ville n'a pas su jouer de ses atouts ces dernières années. Consciente que ce projet prendra du temps, le point N°2 de l'ordre du jour consistait à prendre une délibération sur la réalisation d'une étude du Conseil Général en faveur de ce futur axe routier. Les opposants ont manifesté leur désaccord en estimant qu'il représenterait un contournement plutôt qu'une liaison et que le commerce de centre-ville en souffrirait. Réponse du Maire : « Faux ! Cette liaison aura pour objectif d'attirer de nouvelles entreprises et donc de dynamiser notre territoire ». Personnellement, c'est ce que j'appelle une véritable politique de droite, celle que je soutiens.  

 

L'opposition n'a pas été en « mal » non plus de temps de parole en proposant un débat sur les lois déjà votées. A propos du service minimum d'accueil en cas de grève, Simon Leclerc a défendu sa position. Malgré les remarques de M. Bouchet assurant que cette loi était anti syndicale, et que ce n'était pas à la commune d'organiser ce service, Simon Leclerc à haussé le ton : « la loi est votée. En bon républicain, je me dois d'appliquer la loi ! Cette mesure permet aussi une dotation de l'état proche de 200€ par jour, pourquoi s'en priver ? ».

M. Bouchet ne doit pas savoir que la loi du Service minimum d'accueil dans les écoles consiste uniquement à prévenir en cas de grève. Elle permet de ne pas prendre en otage les parents tout en laissant le droit aux professeurs de manifester. Cette loi n'est donc pas antisyndicale. J'ajoute que la responsabilité est transférée à l'Etat en cas d'accident.

 

Enfin, dernier moment fort de cette séance :

 

Lors d'une question de M. Bouchet, l'opposition réclame davantage de place dans l'espace « tribune libre » du journal municipal. Il s'en explique : « le premier bulletin municipal comportait 5 pages, dont 1 profitait à l'opposition. Je ne suis peut-être pas fort en mathématiques, mais en faisant une règle de trois, et avec 25 pages de journal aujourd'hui, je trouve légitime que nous en ayons 5 pour nous exprimer ». Regrettant le manque de propositions de la part de l'opposition, le Maire de Neufchâteau a rétorqué : « mais que mettriez vous dans ces 5 pages ? On se le demande ! »

 

Tiens, moi aussi... je me le demande !


Partager cet article
Repost0
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 12:13

La victoire de Simon Leclerc à Neufchâteau avait été la surprise des Municipales 2008 dans les Vosges. Il fait également la fierté des Jeunes Populaires au niveau national  car il est devenu le plus jeune Maire UMP de France ainsi que le plus jeune Président de Communauté de Communes.


Lors de la campagne en début d’année, Simon Leclerc avait prévenu : « je ne ferai pas d’effets d’annonces... alors ce que je dirai, je le ferai ! ». Six mois après son élection, un premier bilan peut être dressé. On constate que de nombreux chantiers sont en cours et que les promesses sont tenues. Premier exemple concret : la mise en place d’une zone bleue tant réclamée par les commerçants. Cette réalité a vu le jour le 1er septembre dernier pour permettre de dynamiser le centre-ville et améliorer la rotation des véhicules. La nouvelle zone bleue permet de bénéficier d’1h à 1h30 de stationnement gratuit pour effectuer ses courses.


Autre point non négligeable pour les finances de la ville : la réduction du déficit du pôle culturel en « fusionnant » le cinéma et le centre culturel. Un poste de directeur pour l’ensemble des deux structures vient d’être créé et la Municipalité bénéficiera d’un droit de regard sur les activités du Centre culturel.

Le rapport de Chambre Régional des Comptes faisait l’objet de toutes les attentes. A la demande du Maire, il arrivera avec un peu de retard (décembre). Ce document permettra de pointer du doigt les postes déficitaires ou mal gérés.    


Concernant la politique de proximité souhaitée par le maire, la mise en place de permanence d’adjoints dans différents quartiers de la ville sera chose faite dès le mois d’octobre.

Enfin, le Conseil des Jeunes se mettra en place dans les prochaines semaines. Cette initiative permettra à la Municipalité de répondre d’avantage aux attentes des jeunes néocastriens.


Bien entendu, il reste encore à faire… En pleine campagne, Simon Leclerc parlait de « tri des déchets », d’un « parcours de santé »,… Vu l’avancée des projets, on imagine bien que ces mesures, elles aussi, verront le jour !  

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 19:59

Le conseil municipal de Neufchâteau a fait sa rentrée hier soir. Pour ma deuxième participation en tant que « spectateur » à une réunion néocastrienne, j’ai constaté une fois de plus un Maire déterminé à faire bouger sa ville tout en maîtrisant les coûts.

 

Lors de la présentation du PLU (par ailleurs, adopté à l’unanimité), l’objectif de la municipalité est simple : créer des conditions d’implantation d’entreprises pour le futur sans « désaxer » le centre-ville.

Le groupe mené par Jacques DRAPIER n’est bien sur pas resté muet… Il a surtout profité de cette séance pour faire du « théâtre » en abusant de l’éloignement de l’ordre du jour. Simon LECLERC, toujours attentif aux attentes de ces concitoyens a répondu avec brio à l’ensemble des inquiétudes de l’opposition tout en leur notifiant que rien ne servait « d’agiter les chiffons rouges ! ».

 

Sur le plan économique, la création de la ZAC « Petite Champagne » semble poser problème et sème l’inquiétude de l’opposant M. BOUCHET : « Sur la zone de la Petite Champagne, êtes vous confiant quant à l’implantation d’entreprises ? ». Le premier magistrat a tenu a rendre à César ce qui lui appartient : « Cette zone d’activités a été crée alors vous étiez aux affaires. Si une concertation, avait eu lieue au préalable, on en serait sans doute pas la ! Une entreprise a obtenu un permis de construire et une deuxième s’est montrée intéressée. Je ne suis pas du genre à faire des annonces  sans fondements, alors je n’en dirai pas plus ». J’ajouterai qu’en France, on appelle cela « l’arroseur arrosé ». Sur ce point, Simon LECLERC en a profité pour confirmer sa confiance au gouvernement compte tenu des mesures favorisant la création d’entreprises. Il mettra toute son énergie pour assurer la création d’emploi dans sa ville.

 

Avant de lever la séance, Simon LECLERC  a tenu a rassurer les plus inquiets à propos de la disparition de la sous-Préfecture de Neufchâteau : « La Ministre de l’Intérieur a déclaré ne pas vouloir supprimer les sous-préfectures dans les zones touchées par une forte baisse démographique au taux de chômage élevé. Pour l’heure, il n’y a pas à s’inquiéter ».

Je suis resté quelques minutes à la fin des échanges et visiblement, la politique menée par la nouvelle municipalité fait l'unanimité dans le public... alors si je peux me permettre : "Vas-y Simon, continue !"

Partager cet article
Repost0
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 23:25

Le Conseil Municipal de Neufchateau s'est réuni ce vendredi soir afin de voter le budget. Pour la première fois, Jacques Drapier, ancien Maire, se retrouve dans l'opposition aux cotés de 6 élus. La défaite non digerée de la gauche a fait prévaloir un beau spectacle pour ce vote. Comme je l'annonce en titre : ce fut "rock'n'roll !!!"

Rappelant les principales orientations budgétaires, Simon Leclerc (nouveau maire) à introduit la séance à l'image d'un débat de campagne électorale : "les charges de fonctionnement sont nettement supérieures aux recettes (...) la ville à moins de compétences et dans le même temps, les effectifs ont augmenté... !". Jacques Drapier a répondu sur l'honorabilité de la ville quant à l'endettement par habitant : "elle est seulement de 740 €/h. alors qu'au niveau national on est à 920€ en moyenne (...) n'oubliez pas que nous représentons 50% des Néocastriens !". Le nouveau Maire enchaina : "la situation est difficile à cause vous ! (...) la situation est encore pire que ce que j'imaginais ! on constate par exemple 50.000 € d'investissment pour les illuminations de fin d'année, à quelques mois des élections...". Méthodes pointées du doigt d'un coté, grincements de dents de l'autre... On a bien cru que les 7 élus socialistes allaient quitter l'assemblée. Dès les premières minutes, le ton était donc donné !

Conformément au programme, la Cour des Comptes rendra son rapport sur les finances de la ville d'ici la fin du mois de Juin 2008.   En attendant, la nouvelle municipalité prévoit la modernisation du parc informatique avec une mise en réseau des différents bâtiments communaux. "Cela permettra une plus grande efficacité de travail du personnel communal". Une priorité pas illogique pour un Maire de la génération Internet... L'acquisitation d'une nacelle apparaît également dans les prévisions. "Une nacelle est actuellement louée toute l'année, ça coute très cher à la collectivité" explique Simon Leclerc.
La ville ayant très peu de marge de manoeuvre, la hausse de la fiscalité est inévitable : 1,5% d'augmentation des 4 taxes. L'opposition s'abstiendra de voter le budget même si elle reconnait une similarité avec le leur datant de 2007. "Faux !" répondit Simon Leclerc.

Extrait du débat :
Jacques DRAPIER "- Comment allez vous faire des économies ?
Simon LECLERC "- en menant des actions durables, par exemple le remplacement des ampoules de l'éclairage public par des systèmes à économie d'énergie"
Jacques DRAPIER :"- Vous croyez que vous allez faire gagner la ville en remplaçant seulement les ampoules ? Cela dit, je suis complétement d'accord avec vous"
Simon LECLERC : "-si vous êtes d'accord, pourquoi ne l'avez vous pas fait avant ?" 

Sans surprise, le budget a été approuvé à l'unanimté. Les points suivants à l'ordre du jour concernaient le vote des budgets annexes. Si le poste "Forêts" présente un résultat équilibré, le budget du Cinéma "SCALA" sera sérieusement revu à la baisse. "60.000 € par an, c'est considérable !" se défend Simon Leclerc.  Le budget "Transport (la Rainette)" est voté à l'unanimité. L'occasion pour Jacques Drapier de noter : "les temps changent, l'opposition vote le budget de la Rainette".

En fin de réunion, le local des élus d'opposition est évoqué et créé la polémique. Simon Leclerc a proposé à l'opposition la fourniture d'un PC et d'un téléphone. Les conditions de travail ont donc été nettement améliorées par la majorité sortante. Seulement il y a un "hic" : ce local plaît tellement à Jacques Drapier, qu'il y passe 8 heures par jour. Difficile de nier pour l'ancien Maire mais également Conseiller Général sortant que ce local ne lui sert pas à faire du travail pour ses deux fonctions. L'ouverture de ce local a donc été limitée à 4 heures quotidiennes sous l'acharnement des 7 élus d'opposition. Or, le non-respect des consignes ayant été constaté, un courrier leur a été adressé le 1er avril en guise d'avertissement. L'opposition a cru a un poisson... Sauf que Simon Leclerc n'avait pas le coeur à rire pour ses premiers pas à la mairie... 

Partager cet article
Repost0